Fausse déclaration du Dr TAZARTES : « Elle se plaignait d'une diplopie dans le regard inférieur extrême latéral gauche... »

Dans sa déclaration écrite d’avril 2002, dont je n’ai eu connaissance qu’en février 2007 et communication qu’en avril 2007, le Dr TAZARTES écrit, en parlant de moi :

« Elle se plaignait, par ailleurs, d'une diplopie dans le regard inférieur extrème latéral gauche devenue très minime en Juillet 1999 comme en témoignaient les divers examens orthoptiques réalisés en post-opératoire. »

A lire ces quelques lignes, on croirait que le Dr TAZARTES rapporte mes propres paroles, au mot près. Pas du tout. Il me fait dire, là, des choses que je n’ai jamais dites. Au contraire, chaque fois qu’il cherchait à minimiser la diplopie qu’il avait provoquée au détour de l’opération de décompression orbitaire qu’il m’avait fait subir, inutilement, je corrigeais :

« Non, Docteur. Ma diplopie est présente dans tous les champs inférieur et latéraux (regard en face non compris). Elle est seulement plus grave, à mesure que l’on descend et que l’on s’éloigne sur les côtés. »

Par ailleurs, en juillet 1999, elle était identique à ce qu’elle était juste après l’opération, soit six mois auparavant, corrigée avec les mêmes valeurs de prisme, comme elle l’était toujours en mai 2000. Il est donc également faux de dire qu’elle était devenue « très minime en juillet 1999. »

Cette manie de me faire tenir des propos faux, les Experts l’ont copiée sur le Dr TAZARTES. Eux aussi, me font dire des choses que je n’ai jamais dites. A tel point que j’ai rédigé un Dire à Expert sur ce problème, intitulé : « 5ème Dire à Expert (Pr Gilles CHAINE) : Commentaires de l’Expert ». Je reproduis ci-dessous le chapitre intitulé « Ce que l’Expert me fait dire » :

------

                                                                                 

« Madame BUCHER (…) nous explique que le diagnostic de maladie de Basedow avait été fait en 1985 avec une récidive en 1993 mais il n'y avait aucun traitement en 1998 et l'état endocrinien était considéré comme stabilisé. » (pp. 6/7)

« Madame BUCHER insiste bien sur le fait que le motif de consultation est une mal occlusion palpébrale essentiellement nocturne prédominant surtout sur l'œil gauche. (…) Après l'intervention du 09 Janvier 1999, Madame BUCHER s'est plainte d'une diplopie immédiate dans le regard vers le bas, sans qu'il y ait d'amélioration de l'occlusion. » (p. 7)

« Les suites ont été marquées par une diplopie dans le regard vers le bas plus des doléances diverses de Madame BUCHER à type de persistance de l'inocclusion nocturne et de modification esthétique de la fente palpébrale. » (p. 14)

J’ai expliqué, au contraire,

  • que la maladie de Basedow, dont j’étais totalement guérie depuis des années, « n’avait rien à voir là-dedans » ;
  • qu’il s’agissait d’un état de malocclusion, permanent donc, mais qui ne me gênait que pour dormir, que je veuille dormir de jour ou de nuit ;
  • que la 1ère diplopie était présente dans tous les champs inférieur et latéraux depuis la position primaire (non comprise) jusqu’aux extrêmes, et qu’elle n’a jamais disparu ;
  • que le raccourcissement des fentes palpébrales avait une incidence fonctionnelle autrement plus grave qu’une simple dissymétrie : il était responsable de l’aggravation de la malocclusion et de l’échec des opérations – ainsi que de l’accumulation de plis et rides en zone péri-oculaire.

L’Expert me fait dire tout autre chose que ce que j’ai dit. Au lieu de « reprendre » mes propos, comme l’exige sa mission, il les reformate pour les mettre en conformité avec les déclarations du Dr TAZARTES d’avril 2002 – dont je n’ai eu connaissance que mi-avril 2007 et que, lui-même, reproduit dans ses conclusions. (Voir 3ème et 4ème Dires à Expert.)

------

Azureine, victime de fautes médicales et d’expertises judiciaires bidon

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×