Lettre à l'Expert CHAINE

 

 

 Le 8 septembre 2008
Objet : examen ophtalmologique du 14 février 2007
Monsieur le Professeur,
Le 14 février 2007, vous avez pratiqué un examen ophtalmologique sur moi dans le cadre de l’expertise médicale judiciaire qui vous a été confiée par le TGI de Paris.
Dans votre pré-rapport, vous indiquez que mon acuité visuelle corrigée, de loin, est « comprise entre 7 et 10/10 » et qu’elle est « de 8 à 10/10 à droite comme à gauche ». En tant qu’ophtalmologiste, vous conviendrez que [7, 8, 9, ou 10 dixièmes d’acuité visuelle], ce n’est pas du tout la même chose. Or, vous ne répondez pas à mes observations sur ce point et n’apportez aucune précision supplémentaire dans votre rapport définitif, déposé le 18 juillet.
En conséquence, je vous demande de bien vouloir me communiquer le compte-rendu de l’examen ophtalmologique du 14 février pour que je sache exactement si j’avais 7, 8, 9 ou 10/10e d’acuité visuelle corrigée de loin, à l’œil droit et à l’œil gauche. (Vous n’aviez pas mesuré mon acuité visuelle de près.)

J’ai demandé ce document [au service] du Droit des Usagers [où l’on] m’a expliqué que les activités d’expertise ne relèvent pas de l’hôpital et qu’il me fallait voir directement avec vous. C’est la raison pour laquelle je vous écris à nouveau sur le sujet.
Veuillez agréer, Monsieur le Professeur, l’expression de ma considération distinguée.
-----------------
P.S. Cette lettre est restée sans réponse - comme celle remise à Mme BOULMAIZ concernant l'examen orthoptique du même jour.

Azureine, victime de fautes médicales et d’expertises judiciaires bidon

 
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×